Votre navigateur n'est actuellement pas configuré pour accepter les Cookies ou bien un autre programme est activité bloquant les cookies.
IE 8 is not supported. You are using an UNSUPPORTED version of Internet Explorer

Swim 2 Run

Grâce à Speedo, Kerry McCarthy et Sarah Curtis, deux coureurs chevronnés, ont atteint de nouveaux sommets de forme physique pendant leur entraînement pour le marathon de Londres. En collaboration avec l'université de Portsmouth et Annie Emmerson (triple championne nationale de triathlon), nos athlètes ont pris part à une étude scientifique unique pour évaluer leurs aptitudes avant et après l'ajout d'une session régulière de natation à leur entraînement.



Regarder la mini-série

Épisode 1

Épisode 2 Épisode 3 Épisode 4

Prêt à relever le défi
#Make1KWet ?

Seriez-vous prêt à remplacer vos 5kms de course à pied ou vos 10kms en vélo par une épreuve de natation ? Participez au challenge #Make1KWet en nageant un kilomètre pour comparer votre temps avec celui de votre activité habituelle.

À la rencontre de Kerry, Sarah et Annie

Suivez Kerry et Sarah et leurs progrès en regardant notre mini-série.

Kerry

Kerry McCarthy est le responsable de publication de l'édition britannique de Runner's World. Installé dans le sud de la capitale britannique, ce Londonien de 37 ans court depuis plus de 13 ans et a terminé plus de 300 courses et 41 marathons, dont 12 en 12 jours pour une œuvre de bienfaisance.

Il doit son amour du sport à plusieurs raisons : c'est sa façon de se vider la tête tout en améliorant son humeur, son estime de lui et sa santé globale.

Jusqu'à peu, son expérience en natation était limitée. Avant de commencer le programme Make 1K Wet avec Annie Emmerson, il ne pouvait pas nager plus de 50 mètres sans avoir à faire une pause. Kerry reconnaît que la natation est un exercice essentiel et il espère pouvoir s'améliorer pour sortir de sa zone de confort et s'essayer à quelques triathlons.

Sarah

Sarah Curtis, 29 ans, étudie la psychothérapie à l'université de Londres et court pour l'association caritative Smile Train. Joggeuse invétérée, elle est aussi membre de plusieurs organisations de course en groupe, dont Run Dem Crew.

Depuis qu'elle a rejoint ce collectif en 2016, Sarah a rencontré de nombreuses personnes qui partagent sa vision, et grâce à elles, la course à pied fait désormais partie intégrante de sa vie sociale.

Depuis qu'elle court, Sarah entretient une meilleure relation avec son corps, qui l'aide non seulement à prendre part à des courses et autres événements, mais aussi à se sentir plus heureuse. Courir l'aide à se changer les idées, résoudre des problèmes et avoir une approche plus positive de la vie.

Elle a couru plusieurs 10 km, trois semi-marathons et trois marathons, dont celui de Tokyo en 2017. En plus de la course et de la natation, Sarah pratique aussi le yoga et s'intéresse de près aux effets positifs du sport et de l'alimentation sur la santé mentale.

L'étude

L'entraîneuse sportive Annie Emmerson collabore avec l'université de Portsmouth pour tester les bienfaits de la natation. Annie aide Sarah et Kerry à mettre au point un programme mêlant course et nage pour préparer le prochain marathon de Londres.

Elle a conduit avec l'équipe universitaire une série de tests menés avant et après le nouveau programme d'entraînement pour savoir si les séances en piscine améliorent la performance de nos sportifs. Voici comment leurs progrès ont été mesurés :

Vitesse en km/h au seuil lactique Vitesse de course au seuil lactique, c'est à dire l'intensité d'effort à laquelle l'acide lactique commence à s'accumuler dans le sang. Cette unité de mesure est largement considérée comme le meilleur indicateur de la forme physique d'un coureur et le prédicteur le plus fiable de son endurance.

PImax (cmH20) Évaluation de la force des muscles inspiratoires sur un effort inspiratoire maximal. Flexibilité (en cm) Test « Sit and reach » (flexion antérieure du tronc) pour mesurer la souplesse des ischio-jambiers et du bas du dos.

VO2max (ml/kg/min) Volume d'oxygène maximum consommé par le corps (mesuré selon la masse corporelle) pour évaluer les capacités cardio-respiratoires et la capacité maximum d'utilisation d'oxygène par minute durant l'effort.

Kerry

Même en courant une fois par semaine de moins que d'habitude, Kerry a vu son seuil lactique augmenter, ce qui prouve que sa forme physique et son endurance ont progressé.

Measure Pre-Programme 8 Weeks Later
Speed at lactate threshold 12 14
PLmax 102 115
Flexibility 20 28
V02 max 43.22 47.75

Sarah

Les bons résultats de Sarah montrent que la natation a amélioré sa souplesse et ses aptitudes d'aérobic.

Measure Pre-Programme 8 Weeks Later
Speed at lactate threshold 12 14
PLmax 72 87
Flexibility 19 24
V02 max 48.81 46.74

Relevez notre défi #Make1KWet

Rejoignez Kerry et Sarah Cliquez ci-dessous pour toutes les informations nécessaires.